Hommage au patrimoine trifluvien

Via Rail, la MRC de Francheville et le restaurant
Le Lupin lauréats des Prix du patrimoine 2001

Le Nouveliste  Mercredi 21 février 2001
Patrick Chauvette, Trois-Rivières

hommage
(Image-Média Mauricie: Colombe Lisée)
La Société de conservation et d'animation du patrimoine (SCAP) de Trois-Rivières remettait, hier, ses Prix du patrimoine 2001 soulignant les contributions pour la conservation, la protection et la mise en valeur du patrimoine trifluvien. Sur la photo, de gauche à droite, on remarque Bill Barthlett, de Via Rail Canada, et Pierre Saint-Onge, dg de la MRC de Francheville, colauréats du Prix Héritage, Daniel Robert, président de la SCAP, et Benoît Laforce, du restaurant Le Lupin, lauréat du Prix du patrimoine populaire.

La Société de conservation et d'animation du patrimoine (SCAP) de Trois-Rivières procédait, hier soir, à la salle régionale de la Maison de la Culture de Trois-Rivières, à la remise de ses deux Prix du patrimoine, le Prix Héritage et le Prix du patrimoine populaire pour l'année 2001.

« Les Prix du patrimoine sont décernés annuellement par la SCAP pour souligner publiquement des contributions remarquées dans le domaine de la conservation, de la protection et de la mise en valeur du patrimoine trifluvien », a expliqué Daniel Robert, président de la SCAP.

Dans la catégorie Prix du patrimoine populaire, qui vise à souligner la qualité des rénovations et la mise en valeur d'un édifice, le lauréat fut Benoît Laforce pour l’édifice commercial abritant le restaurant Le Lupin.

Les deux autres finalistes dans cette catégorie étaient les propriétaires de deux résidences situées sur la rue Sainte - Julie, à Trois-Rivières, soit Denis Charland et Aline Beaudoin, pour la résidence sise aux  532-540, et Luc Jacob, pour la mai-son située aux 516-524.

Quant au Prix Héritage 2001, qui souligne une contribution majeure, il a été décerné conjointement à Via Rail Canada et à la MRC de Francheville pour la rénovation, la mise en valeur et l’accessibilité de l’ancienne gare ferroviaire située sur la rue Champflour, à Trois-Rivières. Le nom du lauréat du Prix Héritage 2001 a été déposé par la SCAP comme candidature au Prix du patrimoine Benjamin-Sulte, l'un des Grands Prix culturels de la Ville de Trois-Rivières qui sera décerné en mai.

L’ancienne gare ferroviaire de Trois-Rivières, construite en pierre de taille de Deschambeault, de juin à octobre 1924 par le Canadien Pacific (CP). fut acquise par Via Rail Canada en décembre 1985, puis rénovée l'année suivante au coût de 1,8 million $, pour en faire une gare intermodale. Via Rail avait d’ailleurs été récompensée pour cette restauration de la gare en recevant le tout premier Prix Héritage de la SCAP, en 1987.

L’édifice fut racheté en 2000 par la Municipalité régionale de comté (MRC) de Francheville qui procéda à des travaux d'environ 800 000 $ pour l’aménagement, notamment, de bureaux, d'une salle de conférence, d'une salle d'attente et du revêtement de sol. Soulignons également que la gare ferroviaire de Trois-Rivières est un édifice historique protégé par la Loi sur la protection des gares ferroviaires patrimoniales.