SOUPER MÉRITAS DE LA SOCIÉTÉ DES CHEFS CUISINIERS ET PÂTISSIERS DU QUÉBEC, SECTION MAURICIE

Sébastien Fafard et Alain Garceau honorés

PAULE VERMOT-DESROCHES

Trois-Rivières

photo
La SCCPQ Mauricie a nommé ses deux lauréats de l'année 2004. De gauche à droite, Sébastien Fafard, chef cuisinier de l'année et chef du restaurant Le Lupin de Trois-Rivières, Patrick Gérôme, chef cuisiner au Baluchon et président de la SCCPQ Mauricie et Alain Garceau, chef pâtissier de l'année et propriétaire de la pâtisserie.
Le Palais de Shawinigan.
PHOTO: KRYSTINE BUISSON

Tout près de 80 personnes étaient rassemblées hier soir au restaurant Le Lupin de Trois-Rivières afin de prendre part au souper Méritas de la Société des chefs cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ), chapitre de la Mauricie. L'événement permet, à chaque année, de couronner le chef cuisinier et le chef pâtissier de l'année en Mauricie.

Cette année, c'est le chef Sébastien Fafard. du restaurant Le Lupin, qui a remporté les honneurs dans la catégorie du chef cuisinier de l'année. De son côté, le pâtissier Alain Garceau, de la pâtisserie Le Palais de Shawinigan, s'est mérité le titre de chef pâtissier de l'année.

«On choisit les gagnants selon plusieurs critères à chaque année. D'abord, on tient compte de sa notoriété, de sa réputation. On évalue également son implication, soit dans la communauté ou au sein même de la Société des chefs», mentionne Patrick Gérôme, chef cuisinier à l'Auberge et Seigneurie Le Baluchon de Saint-Paulin et président du chapitre Mauricie de la SCCPQ.

Pour leur part, les lauréats se sont dit très flattés de cet honneur, puisque ce prestigieux prix est décerné par les pairs. De plus, le titre régional permet d'accéder au niveau provincial et de concourir avec des chefs de partout au Québec, En 1999. Patrick Gérôme représentait la région et remportait le titre provincial dans le cadre de cet événement.

«Ça fait spécial de recevoir ce prix. Moi, je ne suis pas un adepte du glamour. Je suis bien dans ma cuisine et mon souci premier est de faire un produit de qualité. Mais c'est toujours agréable de se faire récompenser, surtout par les gens du métier», mentionne le pâtissier Alain Garceau. qui recevait ainsi son tout premier prix en pâtisserie. M. Garceau s'implique également beaucoup dans la communauté avec sa pâtisserie, en participant notamment à la tablée populaire de Shawinigan et à la campagne des paniers de Noël.

De son côté, Sébastien Fafard a déjà reçu des prix pour sa cuisine, mais jamais venant de ses pairs. M. Fafard est le chef du restaurant Le Lupin depuis maintenant deux ans. «A chaque année, je participe aussi aux Délices d'Automne à l'Ile Saint-Quentin, à la Foire agro-alimentaire de Grand-Saint-Esprit, à la Grande Tablée des Oies de Baie-du-Febvre...», a expliqué Sébastien Fafard, lorsque Le Nouvelliste lui a demandé de commenter son implication à l'extérieur de sa cuisine.

Par ailleurs, le souper Méritas d'hier soir, qui regroupait les membres et amis de la SCCPQ Mauricie, offrait un menu des plus variés, préparé par sept chefs cuisiniers et pâtissiers de la région, dont les deux lauréats et Patrick Gérôme, en plus d'une petite douceur chocolatée préparée par la Chocolaterie Samson.

Les quatre autres chefs participants étaient Dominique Laporte de l'Auberge Samuel-de-Champlain, Gérald Germain du restaurant Les Ailes Buffalo, Stéphane Hubert de l'Auberge Godefroy et Joël Zaëtta du Castel des Prés.