Concours des trois toques de retour

La foire alimentaire organise l'événement avec le Syndicat des producteurs de porcs

Marcel Aubry
Le Nouvelliste
Mercredi 27 février 2002

toques2
Lors du lancement du « Concours des trois toques » à l’Auberge Godefroy de Bécancour. Dans l’ordre, les trois chefs-exécutifs, Gérald Germain, du restaurant Le Lupin de Trois-Rivières; Bernard Gill de l’Auberge Godefroy de Bécancour; Patrick Gérome, de l’Auberge Le Baluchon de Saint-Paulin; Caroline Provencher, présidente de la Foire agroalimentaire d’automne de Grand-Saint-Esprit; et Yvan Fréchette, représentant du Syndicat des producteurs de porcs du Centre-du-Québec.

Les dirigeants de la Foire agroalimentaire d’automne de Grand-Saint-Esprit ont procédé, hier, au lancement de la deuxième édition du « Concours des trois toques », un événement organisé en partenariat avec le Syndicat des producteurs de porcs du Centre-du-Québec.

Comme l’an dernier, l’événement se déroulera en collaboration avec les chefs régionaux membres de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec. Ce sont eux qui présideront le jury des trois sélections gagnantes.

Comme l’a rappelé la nouvelle présidente de la Foire agroalimentaire, Mme Caroline Provencher, ce concours vise à susciter chez les gens le goût de cuisiner avec une viande blanche qui s’apprête au goût du jour et à tous les goûts. Il a aussi comme objectif de promouvoir le travail jugé essentiel des chefs régionaux dans le développement des produits du terroir.

Mme Provencher s’est dite d’autant plus fière de ce concours qu’il rejoint la mission première de la Foire agroalimentaire, soit celle de promouvoir les produits du terroir ainsi que les tables régionales.

Le concours dont le lancement a eu lieu à l’Auberge Godefroy de Bécancour se poursuivra jusqu’au 5 avri1. Les trois gagnants se verront remettre le prix Auberge Godefroy pour la toque d’or, le prix Auberge Le Baluchon pour la toque d’argent, et le prix Le Lupin pour la toque de bronze.

Leurs noms seront dévoilés lors de la conférence de presse visant à annoncer la présidence d’honneur de la 9e édition de cet événement automnal. Cette activité aura lieu en mai.

Comme l’an dernier, les recettes des gagnants seront publiées dans l’annuel de la Foire agroalimentaire qui est distribué partout au Québec.

Les chefs-exécutifs de l’Auberge Godefroy et de l’Auberge Le Baluchon, respectivement MM. Bernard Gill et Patrick Gérôme, se sont tous les deux dits très fiers de participer encore une fois à ce concours.

De son côté, le représentant du Syndicat des producteurs de porcs, M. Yvan Fréchette, a fait part de la satisfaction de son organisation de pouvoir poursuivre son partenariat avec la Foire et ainsi continuer à promouvoir le porc. Lui et M. Gill se sont dits surpris de l’ampleur obtenue l’an dernier par la réponse des participants. On attendait entre 30 et 40 concurrents. On en a eu plus d’une centaine. Il avait même fallu ajouter des gens pour aider à faire la sélection. Cette réponse n’a pas été étrangère, selon M. Fréchette, au fait que le Syndicat décide de collaborer à nouveau cette année avec la Foire.

M. Fréchette s’est aussi dit bien content de s’associer avec une organisation qui, non seulement fait la promotion du porc, mais la fait comme il faut. Il a précisé que ses commentaires s’appliquaient aussi au Festival du cochon de Sainte-Perpétue.

Enfin, M. Julien Boudreault, maire de Grand-Saint-Esprit et vice-président de la Foire, a mentionné que les chefs régionaux étaient des catalyseurs dans nos cuisines et qu’en travaillant avec la collaboration des producteurs, ils réussissaient à développer des produits d’une richesse incomparable.

L’an dernier, les gagnantes avaient été les suivantes: toque d’or: Mme Yolande Descheneaux de Notre-Dame-de-Pierreville; toque d’argent: Mme Raymonde Isabèle de 'l'rois-Rivières; de bronze: Mme Melendy Grenier de Cap-de-1a--Madeleine.